Le participe passé employé avec l’auxiliaire être et avoir - Règles d'accord - Lettres et langue française Le participe passé employé avec l’auxiliaire être et avoir - Règles d'accord

Le participe passé employé avec l’auxiliaire être et avoir - Règles d'accord


➤Le participe passé employé avec l’auxiliaire être

Le participe passé employé avec l’auxiliaire être s’accorde en genre et en nombre avec le sujet de l’auxiliaire être.

Pour trouver le sujet de l’auxiliaire être, il faut poser la question « Qui est-ce qui » + [le participe passé employé avec l’auxiliaire être].

Exemple :

Manon est allée souper au restaurant hier.

« Qui est-ce qui » est alléeManon; nom propre au féminin singulier, donc le participe passé allée s’accorde au féminin singulier.

➤Le participe passé employé avec l’auxiliaire avoir

Le participe passé employé avec l’auxiliaire avoir s’accorde avec le complément d’objet direct (COD) de l’auxiliaire avoir, s’il est placé devant celui ci. Si le COD est placé après l’auxiliaire, le participe passé ne s’accorde pas.

Pour connaître le COD dans la phrase, il faut poser la question qui? ou quoi? après le verbe.

Si la question ne se pose pas, il faut peut être poser la question à qui? ou à quoi? après le verbe. Dans ce cas, on trouve le complément d’objet indirect (COI). Cependant, on n’accorde jamais, en aucun temps, le participe passé avec le COI.

Exemples :

Les documents qu’elle a achetés ont été remis aux participants.

Elle a acheté « quoi? » qu’, étant un pronom qui remplace documents, et qui est le COD placé devant le verbe. Alors, on accorde le participe passé au masculin pluriel.

Ces étudiants, elle les a rencontrés hier.

Elle a rencontré « qui? » les, étant un pronom qui remplace étudiants et qui est un COD placé devant le verbe. Alors, on accorde le participe passé au masculin pluriel.

Elle a pensé aux travaux pratiques qu’elle devait faire cette semaine.

Elle a pensé « à quoi? » aux (à les) travaux pratiques. Il s’agit du COI, donc on n’accorde pas le participe passé.

Elle a mangé une soupe et des biscottes pour dîner.

Elle a mangé « quoi? » une soupe et des biscottes. Il s’agit bel et bien d’un COD, mais puisqu’il est placé après le verbe, le participe passé demeure invariable.

À quelle heure avez-vous mangé?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire