Pièce de théâtre courte comique pour 2 personnes

Pièce de théâtre courte comique pour 2 personnes
    Pièce de théâtre courte comique pour 2 personnes
    Salut à tous, notre site d'apprentissage du français "Lettres et langue française" vous propose aujourd'hui une pièce de théâtre courte et comique pour deux personnes,  cette pièce de théâtre à 2 à jouer est un  dialogue par téléphone court et comique entre une personne  qui a trouvé un cadavre à la maison et un policier, cette personne appelle la police pour trouver une solution à ce problème et c'est là que commence une discussion très drôle entre les deux personnages de cette pièce théâtrale.

    Pièce de théâtre courte comique pour 2 personnes


    ALLO ! POLICE !...
    Le dialogue se passe au téléphone.
    - Allo ! allo !...Police !...
    - Ouais...
    - Allo ! je vous appelle parce que... y a un... j'ai trouvé un... sur mon tapis...
    - Ouais. Un quoi ?
    - Un cadavre... y a un cadavre sur mon tapis !...
    - Ah ! ouais ? C'est embêtant.
    - Oh ! oui oui oui oui, c'est embêtant, il faut que vous fassiez quelque chose !
    - Ce tapis, c'est le tapis de quoi ?
    - Comment, le tapis de quoi ? C'est mon tapis, celui qu'on m'a offert pour...
    - Oui, mais il est dans quelle pièce, le tapis ?
    - Dans la salle de séjour.
    - Alors, c'est le tapis de la salle de séjour ?
    - Oui, oui, c'est ça.
    - Bon. C'est important.
    - Oui, c'est là que tout a dû se passer, mon Dieu mon Dieu !
    - Et je suppose que cette pièce se trouve au milieu de l'appartement ?
    - Oui, au milieu.
    - Bon, c'est important aussi.
    - Oui, oui...
    - Alors, qu'est-ce que vous voulez, au juste ?
    - Ben, je ne sais pas, moi... Il faut faire quelque chose...
    - Oui, mais c'est que ce n'est jamais facile, ces choses là, surtout dans une salle
    de séjour qui se trouve au milieu de la maison.
    - Ah ?
    - D'abord, est-ce qu'il a saigné, votre cadavre ?
    - Oh ! oui, il a saigné, c'est plein de sang partout !
    - Et ça a coulé ?
    - Assez, oui... Vous comprenez, je n'ai pas trop osé regarder... je n'ai pas
    eu le courage de...
    - Alors, il n'y a qu'une chose à faire.
    - Oui...
    - Tout de suite, mais alors, tout de suite, il ne faut pas attendre que ça sèche ; vous prenez une serpillière, et un seau d'eau froide. J'insiste : froide. Surtout pas chaude. Froide. Et vous frottez. Et normalement, ça devrait partir.
    - Quoi ? Qu'est-ce qui devrait partir ? Le cadavre ?
    - Non, le sang.
    - Mais... mais... moi, c'est du cadavre que je vous parle, il faut faire quelque
    chose pour lui !
    - Mais il est mort, votre cadavre, que voulez-vous qu'on fasse pour lui ?
    - Mais l'enlever !
    - Avec quoi ? Avec une grue, peut-être ? Vous voyez ça d'ici, une grue dans votreappartement ?
    - Mais je n'ai pas dit avec une grue...
    - Alors quoi ? Avec les mains, peut-être ? Et quel est l'imbécile qui va risquer
    d'aller tacher un costume pour ça ? Soyons sérieux !
    - Je ne sais pas... je pensais que... Mais alors, qu'est-ce que je fais, en attendant, moi ?
    - Ça, c'est pas difficile. D'abord, il faut mettre de la lumière.
    - Pour quoi faire ?
    - Pour éviter qu'on se bute dedans, tiens ! Les gens ne font jamais attention.
    Surtout les enfants. Il suffit de laisser traîner un cadavre au milieu de la maison,
    et des tas de gens vont se casser la figure dessus. Et vlan ! ça vous fera plein
    d'autres cadavres sur les bras !
    - Oui, oui, oui... mais après ?
    - Voyons. Restons calmes. Il est de quelle couleur ?
    - Ben... blanc, je pense... c'est un européen.
    - Blanc ? Un européen ? C'est une imitation, alors ?
    - Une imitation de cadavre ?
    - Non, une imitation de tapis.
    - Mais non, pas une imitation de tapis ! C'est un vrai tapis, avec un vrai cadavre dessus !
    - Ah ! bon... Et c'est un tapis de quoi ?
    - Ben, de salle de séjour, je vous l'ai dit.
    - Oui, mais un tapis d'Orient, ou du Guatemala ? Vous ne comprenez rien ?
    - Un tapis d'Orient, véritable ! De Turquie ! Avec des petits moutons, des petites chèvres, des petits chevaux, des petits losanges et des petites boules, en laine véritable, en coloris naturels, avec des franges sur les côtés, et le cachet de la douane sur la facture !
    - Ah ! ah ?...un tapis d'Orient avec un cadavre dessus, c'est grave, c'est très grave...
    - Sûrement, que c'est grave, puisqu'on l'a tué chez moi !
    - Et vous dites qu'il a saigné beaucoup ?
    - Oh ! oui, partout !
    - Alors, il est foutu.
    - Oui, il est mort.
    - Non, le tapis, il est foutu.
    - Mais je m'en fous ! Mais dites-moi ce que je dois faire, si vous allez venir, ou si je dois aller vous chercher, ou si je dois appeler les pompiers, ou...
    - Ah ! oui, tiens, les pompiers, c'est une bonne idée, ça. Appelez les pompiers, oui, ils vont arranger tout ça.
    - Ils vont enlever le cadavre ?
    - Non, mais ils pourront vous laver tout ça à grande eau, et à grande eau froide. Et même le cadavre, qui sera tout propre comme un sou neuf, après.
    - Mais sacredieu de sapristi de s'il vous plaît ! Vous ne pouvez pas venir, vous ? !
    Ce n'est pas votre métier de... de... de...
    - Mais je n'ai pas une entreprise de nettoyage industriel, moi ! Pour qui vous me prenez ?
    Vous voulez ridiculiser la police ? Et d'abord, où est-ce qu'il se trouve votre appartement ?
    - Bou... boulevard Vaugirard...
    - Tiens, vous habitez boulevard Vaugirard ?
    - Euh... oui.
    - C'est un grand appartement ?
    - Euh... un F5.
    - Et vous payez combien de loyer ?
    - 900 euros par mois. Mais je ne vois pas le rapport...
    - C'est que j'ai toujours eu l'intention de déménager par là, avec ma femme et mes gosses.
    Mais 900 euros par mois, ça fait cher ! Il faudrait que je prenne un appartement plus
    petit. C'est que dans la police,on ne gagne pas des mille et des cents, vous savez ! Hé ! Il faudrait
    aussi que je prenne un appartement sans cadavre, hein ? Ah ! ah ! ah ! ça ne vous fait pas rire ?
    - Mais qu'est-ce que je fais, moi, avec mon cadavre ?...
    - Essayez le sel.
    - Quoi, pour quoi faire, du sel ?
    - Peut-être que le sang, c'est comme le vin, il faut l'éponger avec du sel.
    - Mais je ne veux pas éponger... je veux que vous veniez, je veux que vous l'enleviez, le cadavre, pas le tapis, sans eau, sans sel, et avec une voiture de police... Vous n'avez pas une voiture de police, pour venir chez moi ? Même une toute petite...
    - Une voiture de police ! Une voiture de police ! Comme vous y allez ! C'est que nous n'en avons que deux. L'une est en panne depuis six mois, et l'autre est en tournée pour la journée, avec le brigadier qui a dû aller voir sa belle-soeur qui a accouché. Vous comprenez, je ne peux pas me déplacer comme ça, moi ; la police actuelle, elle est moderne, elle ne se déplace plus à vélo. Et puis, qui est-ce qui va rester à ma place, au téléphone, pour prendre les appels comme le vôtre ? La police est au service des gens, quand même ! Qu'est-ce que vous auriez fait, vous, si je n'avais pas été au téléphone, hein ?
    - Mais en attendant, qu'est-ce que je fais ?...
    - Écoutez. On est samedi. C'est le week-end. De toutes façons, vous ne pourrez trouver personne. Alors, rappelez lundi, hein ? On s'occupera de vous. Mais pas lundi matin,parce qu'il faut le temps de se mettre en route. Vers 14 h 30, 15 h, ça ira. En attendant, profitez vous aussi du week-end, pour aller à la campagne, par exemple. Votre cadavre, il ne va pas s'envoler tout seul pendant ce temps là, hein ? Hé ! hé ! – Bon, allez, je raccroche, hein ? Parce que on cause, on cause, et vous occupez ma ligne ; je pourrais recevoir d'autres coups de téléphone, et la police est là pour tout le monde. Allez. Bon dimanche, hein ? Et ne vous en faites pas : on est là. Bye bye !

    Et voilà tout ce que nous vous proposons comme pièce de thèatre courte comique et facile pour deux personne. Il est temps à présent de consulter nos autres fiches de vocabulaire pour découvrir d’autres lexiques utiles.

    Articles similaires :
    Dialogue entre deux animaux en français
    Dialogue entre deux amis sur les vacances