Comment rédiger une bonne dissertation pour le BAC

Comment rédiger une bonne dissertation pour le BAC

Durant l’épreuve du Baccalauréat, la composition (appelée également dissertation) fait partie de l’épreuve majeure. Deux sujets de composition sont proposés aux candidats. On considère généralement qu’il faut y consacrer 2h30 maximum.
La composition est une démonstration argumentée. Vous devez prouvez quelque chose : vous répondez à une problématique (une question qui pose problème). La composition n’est pas :
- la répétition in extenso d’un cours
- une liste d’exemples sans lien entre eux ou une liste de connaissances
La composition doit permettre d’expliquer une question historique ou géographique à l’aide d’idées pertinentes, organisées et vérifiables à l’aide d’exemples.

 Qu’est-ce qu’une idée pertinente ? : dans un sujet sur les origines de la puissance américaine dire qu’elle vient de la taille du territoire américain est en partie faux et peu pertinent. Par contre si vous expliquez que la puissance américaine provient en partie de sa maîtrise d’un immense et riche territoire, là vous êtes dans l’explication.
  Qu’est-ce que l’organisation ? : votre réflexion doit être classée, ne passez pas du coq à l’âne. Si je dois expliquer les relations entre les EU et l’URSS entre 1947 et 1991, mon plan suivra un ordre chronologique. Hors de question de parler de 1947 puis de 1991 pour revenir à 1963…Les transitions entre vos idées sont primordiales, elles forment les liens entre vos arguments et permettent de comprendre la progression de votre réflexion.
  Qu’est-ce qu’une idée vérifiable ? : la composition n’est pas faite pour que vous exprimiez votre opinion. En outre tout ce que vous affirmez doit être réfléchi (il faut nuancer), mesurable, illustrée (l’exemple bien choisi est la preuve de ce que vous dites).
1) Ce qu’il faut faire avant de commencer à rédiger

·   Lire et comprendre le sujet
Il faut prendre le temps de définir le sujet. Lisez-le attentivement et prenez quelques minutes pour noter sur le brouillon les définitions des mots-clés (quoi ? qui ?), précisez les limites géographiques (où ?) et les bornes temporelles (quand ?).
Toutefois ce travail doit être encore plus précis que pour l’EED car le sujet est votre seul « allié ». Ainsi les bornes chronologiques doivent être comprises avec plus de finesse (pourquoi ces dates ?). L’analyse du vocabulaire apporte les clés du sujet et souligne les pièges à éviter :

Ex. : « La décolonisation et ses conséquences » : ne parlez que de la décolonisation serait une erreur comme ne pas expliquer le contexte de la décolonisation (pourquoi après 1945 les colonies réclament elles leurs indépendances ?). L’après décolonisation doit être cerné avec précision en mesurant les espoirs, les projets nés de celle-ci et leur réussite.
·   Le travail sur le brouillon

Ce travail est essentiel pour vous permettre de construire votre réflexion sur le sujet proposé. Ce travail comporte 2 étapes : la mobilisation des connaissances et le classement des connaissances. Imaginons à quoi pourrez ressembler votre brouillon si le sujet était « La Ve république, des institutions garantes de stabilité politique ? »
1)    La rédaction 
·   Votre présentation du devoir est essentielle. Votre devoir doit être clair, chaque partie doit être identifiable. Une composition doit faire au moins une copie double. Voilà à quoi devrait ressembler les 4 pages de votre travail.

1- La première page :

Introduction
- Phrase d’accroche
- Présentation du sujet
- Contexte
- Problématique

2- La deuxième page :

- Annonce du plan
1ère partie
- Phrase introductive
- 1ère sous-partie :
· Argument 1 + exemple
· Argument 2 + exemple
2ème sous-partie :
·  Argument 1 + exemple
·  Argument 2 + exemple
3ème sous-partie :
·  Argument 1 + exemple
·  Argument 2 + exemple

Phrase de transition

3- La troisième page :

2ème partie

- Phrase introductive
- 1ère sous-partie :
·  Argument 1 + exemple
·  Argument 2 + exemple
2ème sous-partie :
·  Argument 1 + exemple
·  Argument 2 + exemple
3ème sous-partie :
·  Argument 1 + exemple
·  Argument 2 + exemple

Phrase de transition

4- La quatrième page 

3ème partie

- Phrase introductive
- 1ère sous-partie :
·  Argument 1 + exemple
·  Argument 2 + exemple
2ème sous-partie :
·  Argument 1 + exemple
·  Argument 2 + exemple
3ème sous-partie :
·  Argument 1 + exemple
·  Argument 2 + exemple

Conclusion

Méthodologie de l’introduction

L’introduction de votre composition est fondamentale car elle est la 1ère impression que le correcteur aura de votre devoir. Une introduction mal maîtrisée annonce souvent un devoir du même genre.
Votre introduction doit faire à peu près une demi page (une page grand maximum). Si votre introduction est trop courte vous risquez de mal présenter le sujet, si elle est trop longue vous risquez de commencer à énoncer vos arguments.
Dans votre introduction il devra toujours y avoir :
  • une phrase d’accroche pour présenter l’importance ou l’intérêt du sujet si possible originale. Elle peut faire plusieurs phrases. Il n’y pas de « modèle », seule votre inspiration vous permettra de la réaliser
  • définition des termes du sujet qui amène à la précision du contexte historique et/ou spatial
  • la problématique formulée sous la forme interrogative et qui peut être justifiée
  • une annonce du plan, si possible sous forme de sous-problématiques.

Sujet : « La Méditerranée au 12ème siècle, un espace divisé ? »

Phrase d’accroche : Jérusalem et Constantinople comptaient parmi les villes principales de la Méditerranée au 12ème siècle. Elles étaient des carrefours mais également des espaces de tensions.
Définition du sujet et contexte : La Méditerranée au 12ème siècle fût le point de rencontre de trois civilisations : le monde musulman (de l’Inde à l’Espagne), l’empire byzantin (l’Asie mineure et les Balkans) et la chrétienté occidentale (l’Europe de l’ouest). De cette diversité naquit de nombreux échanges. Pour autant ceux-ci avaient une nature variée car les différences purent autant engendrer des conflits que des découvertes. Les civilisations elles-mêmes n’étaient pas des espaces homogènes. Cette diversité se retrouve dans le fait que le 12ème siècle méditerranéen fut celui des croisades mais également celui syncrétisme andalou.
Problématique : Nous nous demanderons donc quelles sont les différentes dynamiques (centrifuges ou centripètes) qui parcouraient la Méditerranée au 12ème siècle.
Annonce du plan : Nous analyserons cette question à travers trois parties : dans un premier temps nous nous demanderons si les civilisations méditerranéennes sont unitaires, ensuite nous analyserons le problème des conflits au 12ème siècle et pour terminer nous montrerons que la Méditerranée fût un espace de rencontre.

Les bases de la composition

·   La composition (ou dissertation) fonctionne comme les paragraphes argumentés que vous aviez l’habitude de faire au collège :
-  il y a toujours la structure introduction – développement – conclusion
-  il y a toujours une problématique à laquelle vous devez répondre dans votre plan
-   le plan est organisé en deux ou trois grandes parties
-   il faut analyser les mots du sujet
·   La différence fondamentale est que vous n’avez aucun document pour vous guider dans la réalisation de votre plan. Seules vos connaissances personnelles peuvent vous permettre de répondre au sujet.
·   Ce qui gêne le plus les élèves est la mise en place d’un plan organisé et détaillé. C’est le cœur de votre composition, vous devez donc maîtriser cet exercice pour réussir. Lorsque vous rédigerez une composition en entier, les titres et sous-titres des parties n’apparaîtront pas dans votre copie, mais vous aurez dû effectuer ce travail au brouillon. Donc nous préparons le brouillon du bac.
·   Vous devez fonctionner comme lors de la réalisation d’une légende en cartographie :
lister toutes les connaissances dont vous aimeriez parler ou qui vous apparaissent  intéressantes
- classer ces connaissances en deux ou trois grandes parties
·   Le plus délicat est maintenant de trouver des sous-parties à vos parties. Cela demande un réel travail de réflexion. 
Récapitulatif

1) Définissez et analysez les termes du sujet (de quoi parle le sujet ? Date, définitions, mots de liaisons…)
2) Trouvez une problématique (il ne suffit pas de recopier le sujet sous forme interrogative)
3)  Listez toutes les connaissances nécessaires à la réponse au sujet
4)  Classez les connaissances en 2 ou 3 grandes parties
5)  Trouvez des sous-parties et incluez des connaissances pour chacune d’entre elles
Soyez clairs et précis. Plus vous serez vague moins vous serez compréhensibles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire