L’évaluation de la production écrite en classe de français - Lettres et langue française L’évaluation de la production écrite en classe de français

L’évaluation de la production écrite en classe de français

L’évaluation de la production écrite : 
 Selon Denise Lounachi , l’évaluation des copies de la production écrite passe par cinq moments : 
1-Le moment de la conception du sujet : 
 L’enseignant doit tenir compte de l’objectivité finale de l’épreuve, est-ce que les apprenants possèdent des prérequis sur le sujet ? Les objectifs finaux seront-ils atteints ? Sans oublier d’évoquer les critères de réussites et le barème. 
2-Le moment de la lecture des copies : 
Ici le correcteur doit s’habituer à corriger les copies des apprenants sans regarder les noms. 
3-Le moment de l’évaluation qualitative et quantitative : 
 Il s’agit d’attribuer la note finale d’une copie, que ce soit une note chiffrée (quantitative) soit une observation écrite (qualitative). L’importance de la note réside dans le côté motivationnel des apprenants. Donc, il ne faut pas tasser les notes. 
4-Le moment de correction : 
 Il est considéré comme un moment de renforcement de l’apprentissage, l’enseignant devra donner une réponse modèle pour que ses apprenants puissent s’autoévaluer, le plus souvent cette correction se fait d’une manière collective dans la classe. 
5-La fiche diagnostic ou récapitulative : 
 Cette fiche a pour objectif de relever toutes les notes des productions écrites des apprenants avec les appréciations. 
Rédigé par Zakaria. D