-->

Production écrite sur la solitude

Production écrite sur la solitude

    Production-écrite-sur-la-solitude

    Salut à tous, notre site d'apprentissage du français "Lettres et langue française" vous propose aujourd'hui quelques exemples de productions écrites sur la solitude, vous trouvez dans cet articles trois exemples de productions écrites sur la solitude.

    Exemples de productions écrites sur la solitude :

    Production écrite - La solitude : exemple n°1

    Nous vivons dans une ère où les communications virtuelles dominent. C’est bien connu.  Certains parlent même d’une ère de « méga-communication ». C’est vrai qu’il est aujourd’hui  extrêmement facile de communiquer avec le monde. Facebook, MSN, Skype, les messages  texte, les sites de rencontre... tant de façons de rester connecté au reste de la planète.  Pourtant, si vous demandez aux gens, beaucoup vous diront qu’ils se sentent seuls au monde.
    Ils vous diront que leur cercle social n’est pas satisfaisant, voir qu’il est inexistant. Ils vous
    diront qu’il est difficile pour eux de rencontrer de nouvelles personnes, de se faire des amis, de se faire des amours.

    De prime abord, la solitude n’est pas nécessairement associée à la souffrance d’être seul.
    Certaines personnes choisissent de leur plein gré de vivre seules, pour diverses raisons
    (pensons aux cas extrême, les ermites, qui vont vivre seuls en montagne ou en forêt, en
    limitant au maximum les contacts avec d’autres êtres humains). Il est ainsi possible de vivre
    avec soi-même, et d’en être bien. Certaines personnes ont aussi tout simplement un caractère  qui les incite à s’isoler des autres. On les appelle les personnes « schizoïdes » (à ne pas  confondre avec schizophrènes!). Ce sont des personnes qui naturellement vont préférer les  activités solitaires, qui vont avoir un grand besoin d’avoir un espace personnel, une « bulle »  de calme et de retirement.
    Cependant, plusieurs personnes souffrent de leur solitude. Pourquoi? Probablement parce  qu’elle leur est imposée, avant tout. Elles se sentent seules contre leur gré. Cette souffrance  vient aussi plus du refus de la solitude que de la solitude elle-même. C’est pourquoi le  sentiment de solitude cache des émotions diverses! Quand une personne vous dit « Je me sens  seul(e) », cela peut signifier, par exemple, « J’ai l’impression de n’avoir aucune importance  aux yeux des autres », « J’ai l’impression que personne ne m’aime », « J’ai l’impression de ne  pas être capable de créer des liens avec les autres », « Je me sens isolé du reste du monde »,  « Je me sens rejeté par les autres », « Je me sens inférieur aux autres, j’ai l’impression de ne  pas être à la hauteur », « J’ai peur de ne pas être accepté par les autres; j’ai peur d’être  rejeté », et ainsi de suite...

    Production écrite - La solitude : Exemple n°2

    On comprend souvent mieux une réalité en  scrutant son contraire. Qu’est-ce donc qu’être
    seul sinon être « sans compagnie » ? Cela peut  s’entendre d’un point de vue strictement physique  et géographique : on est alors seul si aucune  personne humaine ne se trouve là tout proche,  pouvant nous parler et nous aider, voire parfois  nous gêner ou nous agresser. Dire cela, c’est déjà  suggérer que la solitude est ambivalente : elle peut  être une condition du bien-être et de la sécurité

    La solitude, une épreuve et une grâce ou vécue comme un manque, un handicap, une  souffrance.
    La condition d’être humain mortel, en croissance puis décroissance, conduit inéluctablement  à des situations plus ou moins intenses de solitude physique et morale. Le handicap, la maladie,  le vieillissement éloignent de la communauté des  bien-portants. À l’hôpital ou à l’hospice, on se  retrouve souvent seul parmi d’autres qui n’ont ni  le temps ni l’envie de s’occuper de soi, sauf à titre  professionnel en tant que personnel de santé.  Chacun alors se replie sur soi et travaille, même  inconsciemment, à sa survie. On se retrouve seul  avec soi-même et l’on se pose anxieusement bien  des questions : qui suis-je vraiment ? que vais-je  devenir ? sur qui puis-je compter ? suis-je encore  aimable et aimé(e) ? la vie humaine n’est-elle  qu’un long dialogue difficile avec ses semblables  entre deux cris, l’un à la naissance, l’autre à  l’agonie ?

    Autres exemples de productions écrites 4am :

    Production écrite sur la publicité
    Production écrite  sur la guerre
    Production écrite sur la lecture

    Enregistrer un commentaire