Production écrite sur les droits de l'enfance

Production écrite sur les droits de l'enfance

Salut à tous, notre site d'apprentissage de français "Lettres et langue française" vous propose aujourd'hui des exemples de productions écrites en français sur le les droits de l'enfance à suivre pour apprendre rédiger une production écrite et des textes sur les droits de l'enfance en français facilement. 
Production écrite sur les droits de l'enfance

➧ Exemples de productions écrites sur les droit de l'enfance :


➧ Production écrite sur les droits de l'enfance - Exemple n°1

Les droits des enfants. 
Il faut que l’enfant soit protégé. D’abord parce qu’il est l’avenir de la société et donc de l’humanité tout entière ; si on exploite et maltraite les enfants, nos sociétés produiront des citoyens déséquilibrés physiquement et inconscients de leurs responsabilités.
Ensuite, car n’étant pas encore mûr physiquement et intellectuellement, l’enfant ne peut pas se défendre seul. Il a donc besoin d’une protection juridique. 
De plus, parce que l’enfant doit devenir un membre utile de la société, il a droit à une éducation qui doit être gratuite et obligatoire au moins jusqu'à seize ans. Il doit grandir dans une atmosphère d’affection et de sécurité matérielle, il faut que l’enfant soit élevé dans un esprit de compréhension, d’amitié entre les peuples, de paix et de fraternité.
D’après les déclarations des droits de l’enfant.

➧ Production écrite sur les droits de l'enfance - Exemple n°2

Avoir une identité, une famille, apprendre, manger, se soigner : tout cela nous semble bien naturel ! 
Et pourtant, 9 millions d’enfants meurent chaque année dans le monde avant leur cinquième anniversaire. Tous les ans, 51 millions de naissances ne sont pas enregistrées, 101 millions d’enfants ne sont pas scolarisés… 
Même si des progrès notables ont été enregistrés dans différents domaines, les droits des enfants ne sont toujours pas respectés dans de nombreux pays ! Adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies le 20 novembre 1989, la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) est le traité international le plus largement ratifié de l’histoire. 
Nous fêtons chaque année son anniversaire le 20 novembre et en 2009, la CIDE a eu 20 ans ! À cette occasion et dans le cadre du « Parlement des enfants », il a semblé important à l’Unicef France de sensibiliser les plus jeunes à la situation des enfants dans le monde et en France à travers un livret pédagogique présentant leurs droits fondamentaux. 
Dans un pays développé comme la France, il est parfois jugé inutile de parler des droits de l’enfant au regard de la situation des enfants dans les pays pauvres. Pourtant, s’il vaut mieux vivre en France, nous ne pouvons nous réfugier derrière le pire pour nous déclarer les meilleurs. 
En sensibilisant les élèves à la situation des enfants et au non respect de leurs droits dans les pays en développement, nous les amenons à prendre conscience de l’application de leurs propres droits en France. 

➧ Production écrite sur les droits de l'enfance - Exemple n°3

SDF , LE S ENFANT S AUSSI 
Les personnes confrontées à l'errance sont de plus en plus nombreuses. Et les enfants sont maintenant en première ligne. Il suffit de marcher un quart d'heure dans une grande ville pour croiser des enfants qui demandent un peu d'argent. Beaucoup d'entre eux sont des sans domicile fixe (SDF). 
Quand on les regarde rapidement, on a l'impression qu'ils se ressemblent tous, avec leurs cheveux emmêlés, leurs ongles sales, leurs visages marqués...Mais quand on discute un peu avec eux, on s'aperçoit qu'ils sont tous différents. Les uns ont quitté l'école très tôt, les autres n'y ont jamais été et d'autres n'ont pas de parents. 
C'est tellement difficile de vivre sans abri, sans argent et surtout sans parent ! Sans abri, on erre au hasard. Sans argent, on ne peut plus payer ses vêtements, sa nourriture. Sans parents, on ne reçoit aucune éducation, on n'a aucune protection. 
Si on ne reçoit aucune éducation, aucune aide ; si on n'a aucune protection, on risque d'être exploité dans des travaux par des employeurs malhonnêtes, ou devenir un «sans domicile fixe», c'est-à-dire quelqu'un qui vit sans abri ; tantôt à côté des mosquées, tantôt dans les marchés, ou pire, sur les trottoirs et criant sans cesse : « Charité ! Charité ! » 
La situation est dramatique car les enfants sans domicile fixe souffrent de l'absence de repères sans compter la fatigue, le froid, la maladie, la saleté, la faim, la violence, l'ennui...et la solitude, qui est la plus grands des souffrance.

Et voilà tout ce que vous pouvez savoir dans notre site pour apprendre à rédiger des production écrites sur les droits de l'enfance en français ! ces exemples de textes vont vous aider à savoir rédiger des rédactions sur les droits de l'enfance.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire