Exemple de texte informatif

Exemple de texte informatif
    Salut à tous, notre site d'apprentissage de français "Lettres et langue française" vous propose aujourd'hui un exemple de texte informatif à suivre pour apprendre rédiger un texte informatif en respectant ses caractéristiques de base, nous vous présentons d'abord une petite définition d'un texte informatif, ensuite vous trouverez des exemples de textes informatifs simples et courts.

    Comme son nom l’indique, le texte informatif sert à informer, il  se distingue des autres textes par le fait qu’il informe; schématise et conceptualise de l’information ou des idées;  organise ou présente de l’information ou des idées;  développe, concrétise ou approfondit la compréhension.

    ➤ Exemples de textes informatifs :



    ➥ Texte informatif - Exemple n°1 :

    Selon des experts d’Oxford, les taux de réchauffement les plus extrêmes selon les simulations réalisées sur cinquante ou cent ans semblent moins probables. Mais une hausse supérieure à 2 degrés menace toujours. Un réchauffement extrême de la planète est moins probable ces prochaines décennies après le ralentissement de la hausse du mercure depuis le début de ce siècle, selon une équipe d’experts de l’Université d’Oxford. Mais une hausse supérieure à 2 degrés menace toujours. Le phénomène du réchauffement climatique se poursuit, soulignent-ils, et les gouvernements devront prendre des mesures énergiques s’ils veulent limiter à moins de 2 degrés la hausse des températures par rapport à l’ère pré-industrielle. Après de fortes hausses dans les années '80 et '90, le rythme du réchauffement mondial s’est ralenti, même si les dix années les plus chaudes depuis le milieu du XIXe siècle ont toutes été constatées depuis 1998. En étudiant l’évolution des températures, les experts estiment qu’un doublement des concentrations de gaz carbonique dans l’atmosphère par rapport à l’ère pré-industrielle - peut-être dans le milieu de ce siècle si on se fonde sur les tendances actuelles - provoquerait une hausse des températures entre 0,9 et 2 degrés. Soulignons cependant que ces observations sont dépendantes des systèmes de relevés météorologiques qui n'existent que dans un nombre assez limité de pays avec des statistiques qui remontent rarement au-delà d'un siècle ou un siècle et demi. De surcroît, les scientifiques peinent à représenter les variations climatiques des deux derniers milliers d'années qui pourraient servir de référence dans les projections. C'est pourquoi, il faut nuancer quelque peu le caractère exceptionnel de ces informations. En effet, il est encore difficile de connaître les périodes de retour des catastrophes climatiques dans une région donnée. Mais sur le dernier siècle, force est de constater l'emballement du système climatique. Dans un article paru dans Science, David EASTERLING, du NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration), et ses collègues "suggèrent" avec prudence que divers événements climatiques exceptionnels deviennent de plus en plus nombreux. D'autres scientifiques confirment cette tendance à l'intensification des catastrophes naturelles à l'échelle mondiale. Alors qu'il était enregistré un peu moins de 50 événements significatifs par an sur la période 1970-1985, depuis 1995 on en compte environ 120. Il s'agit donc d'un problème planétaire qui réclame des réponses claires et engagées au niveau international. La question énergétique est au cœur de ce débat. Or, la consommation énergétique croît de 2% par an alors que les émissions devraient être divisées par deux. Pour exemple, en 2000, la consommation mondiale équivalait à la consommation cumulée de la période 1950 à 1957. La communauté scientifique est quasi unanime : l'aggravation de l'effet de serre est principalement à l'origine du réchauffement climatique en cours qui représente "une perturbation anthropique dangereuse du système climatique". On parle donc de changement climatique global car son étendue géographique est planétaire et ses caractéristiques et conséquences affectent l'ensemble du vivant et de nos sociétés. Ce sont les pays industrialisés du Nord qui sont les plus gros émetteurs de gaz à effet de serre avec toutefois une palme pour la Chine, qui vient de se hisser depuis peu devant les États-Unis pourtant responsables de près d'un tiers des émissions. Pour l'Europe, la plupart des modèles climatiques prévoient un réchauffement plus marqué en été et au Sud, une augmentation des précipitations plus forte (plus abondantes en un laps de temps plus court) en hiver au Nord et une diminution des pluies plus importante en été au Sud. Depuis un siècle, l'Europe s'est réchauffée de 0,8°C. Cependant, les émissions de CO2 dans les pays industrialisés devraient être divisées par 3 d'ici 2050 sous l'effet des évolutions technologiques et des contraintes politiques. Au contraire, les pays en voie de développement dont les populations vont doubler et se hisser aux niveaux de consommation des pays industrialisés, devraient multiplier par 6 leurs émissions de CO2 ! En 2050, leurs émissions seront alors 7 fois supérieures aux pays industrialisés... Une nouvelle donne qui complique la prise de décision politique.                                                          http://www.notre-planete.info



    ➥ Texte informatif - Exemple n°2 :

    Un télescope est un instrument servant à capter la lumière des astres et à la faire converger en un point, nomme foyer, pour faire une image de l'objet qu'on observe. Il s'agit ni plus ni moins d'un entonnoir à lumière. Plus il est grand, plus il capte de la lumière et permet d'étudier des astres de plus en plus éloignes et faibles.
    Les télescopes astronomiques utilisent des miroirs pour converger la lumière au foyer de l'appareil. On retrouve généralement deux miroirs dans un télescope. Un miroir primaire, servant d'objectif, qui réfléchit et converge la lumière vers un miroir secondaire. Ce dernier réfléchit et converge la lumière vers le foyer ou sont installés oculaires et instruments d'analyse.

    Les avantages des optiques réfléchissantes sont:
    1. Focaliser également bien toutes les couleurs de la lumière, ce que les lentilles ne font pas.
    2. N'avoir qu'une seule grande surface à polir, celle du miroir primaire.
    3. Supporter les miroirs sur la totalité de leur surfaces arrières et donc éviter les déformations.
    Tout ceci permet aux miroirs d'être de dimension plus grande que les lentilles, donc être de plus puissants collecteurs de lumière.
                                                                 Texte de l'université de Montréal

    Et voilà tout ce que vous pouvez savoir dans notre site pour apprendre à rédiger un texte informatif en français ! ces exemples de textes informatifs vont vous aider à identifier et à savoir rédiger un texte informatif