Exemple d'interview en français

Exemple d'interview en français

Salut tout le monde notre site d'apprentissage de la langue française "Lettres et langue française" vous propose aujourd'hui deux exemples d’interview en français, nous proposons deux  interviews en français ( dialogues en français facile), le premier est entre un journaliste et un linguiste, le deuxième interview est entre un journaliste et une sportive.  

Interview en français

L'exemple d’interview numéro 1 entre un journaliste et un grand linguiste :

Léa est journaliste. Pour la journée de la francophonie, elle veut publier un article sur l’histoire de la langue française. Elle trouve une linguiste à l’université qui répond à ses questions. 
Léa : Bonjour. Pourriez-vous nous expliquer comment la langue française est née ? 
Linguiste : Oui. En 59 avant Jésus-Christ, …………….. a envahi la Gaule et le latin populaire est utilisé. Mais avant, la Gaule était peuplée de Grecs au sud (depuis le VIIe siècle avant JC) et de tribus de Celtes au nord (depuis le Ier siècle avant JC), qui parlaient des langues …………….. comme le breton aujourd’hui. Il y avait les Celtes des Iles Britanniques qui se sont installés en Bretagne et les Celtes …………….. venus par la Bourgogne. 
Léa : Les romains les ont obligés à parler le latin populaire ? 
Linguiste : Non, les romains n’ont pas imposé leur langue aux Celtes. Le français est un mélange de toutes ces langues. 
Léa : Il y a beaucoup de mots celtes dans le français d’aujourd’hui ? 
Linguiste : Non, la population celte nous a laissé peu de mots, par exemple char, chariot, et des noms de villes comme Verdun. Mais ensuite, nous avons mélangé le latin et le celte avec des …………….. germaniques. D’abord au IVe siècle après JC, les …………….. arrivent du nord-est, puis au IXe siècle, les …………….. (les Normands) s’installent en Normandie. 
Léa : Si je résume, les trois types de langues qui se rencontrent en Gaule sont : le latin, les langues celtiques et germaniques. 
Linguiste : C’est exact ! 
Léa : Dans quelles régions françaises trouvait-on ces langues ? 
Linguiste : Au fil du temps le pays a été divisé en deux zones : au …………….. les langues germaniques dominaient et aujourd’hui on parle de la langue « d’Oil », au sud, le latin dominait et aujourd’hui on parle de la langue « d’Oc ». Oil et Oc signifient « oui ». 
Léa : Mais finalement, qui a parlé le français en premier ? 
Linguiste : Officiellement, la signature des Serments de Strasbourg par les fils de …………….. en 842 après JC, nous donne une date pour l’apparition du français. Ce texte n’est ni du latin, ni du germain, ni du celte c’est un mélange, donc c’est la naissance du français actuel. 
Léa : Pour conclure, le …………………………. est le résultat de la longue histoire des peuples qui ont vécu dans cette région du monde. Merci beaucoup pour vos explications. 
Linguiste : Je vous en prie. C’est un plaisir de parler avec vous.


Un autre exemple d'Interview avec la championne de Lutte: Aurélie Basset

- Bonjour Aurélie. Quel âge avez-vous ? Jai 27 ans.

- Quelle est votre date de naissance ? Le 13 mai 1989.

- Comment définiriez-vous votre caractère ?

Je dirai que je suis joyeuse, j’essaye de prendre tout du point de vue positif.

- Est-ce que la lutte est une simple passion pour vous ou pouvez-vous en vivre ? La lutte, on ne peut pas en vivre car cest un sport amateur, ce nest pas comme au judo, on n'a pas assez de sponsors. Donc moi, par exemple, je suis kiné.


- Pourquoi avez-vous choisi la lutte comme sport? Un peu par hasard, cétait en CM2, mon amie faisait de la lutte avec ses frères et ses sœurs, elle allait à lentraînement, sa coach ma proposé dessayer et depuis, je fais toujours de la lutte !

- Que vous apporte ce sport ?

La lutte est un sport très complet. Après le boulot, ça me permet de me défouler et ça m’a appris plein de choses dans la vie: le respect, ne pas se laisser faire parce que c’est un sport de combat malgré tout , ça m’a appris plein de valeurs: le respect de mon adversaire.

- Quels sont les prix que vous avez remportés ?
J'ai terminé 3ème au championnat d’ Europe Junior en 2009, 2 fois 3ème au championnat de Méditerranée, 5ème au Championnat d’Europe Senior... Ainsi que mes participations au Championnat du Monde et un tournoi International à Nice (Trophée Deglane) le weekend dernier où j’ai gagné.

- Combien de temps vous entraînez-vous par se-maine ?

Cette année, je m’entraîne beaucoup moins que l’an-née dernière, environ 1h30-2h par jour...

- Dans quel club êtes vous ? A Aulnay-sous-Bois.

- Quel est votre quotidien à votre cabinet ?

Cela varie, je passe du bébé aux sportifs en passant par les retraités, et l’entraînement, j’essaye d’avoir du temps pour moi pour faire du shopping, rester avec ma famille ...
-Quelles sont vos passions en dehors de la lutte ?
J’aime bien le cinéma, le shopping (je suis une fille), la cuisine et lire...
- Quelle type de cuisine aimez-vous ?

Un peu de tout, je suis un peu cuisine du monde, j’aime bien diversifier: Asiatique, Indien, des tajines, des couscous...

- Quel souvenir marquant gardez-vous dans votre vie de lutteuse ?

C’était ma médaille au championnat d’Europe junior car c’était ma première médaille internationale, ça a récompensé mes efforts…

Quelle est votre impression sur la lutte féminine ?


Une bonne impression, ce qui me dérange c’ est qu’ on n’ en parle pas assez, certaines personnes sont réticentes envers cette discipline alors que tout le monde peut pratiquer la lutte que l’on soit gros, petit, moyen …

- Pouvez-vous nous donner des conseils pour les jeunes qui veulent ou qui font de la lutte ?

La lutte est ouverte à tous le monde, vous n'avez pas vraiment besoin de matériel, avec un simple

short et un tee-shirt, on peut pratiquer ce sport, il y a des catégories de poids et de genre. Vous pouvez faire du loisir ou de la compétition. Vous pouvez même vous défiez si vous le voulez.

- Merci beaucoup d'avoir répondu à nos questions, Aurélie, on vous souhaite énormément de chance pour la suite !

No comments:

Post a Comment