03 étymologies bizarres de mots, la langue est pleine de mystère - Lettres et langue française 03 étymologies bizarres de mots, la langue est pleine de mystère

03 étymologies bizarres de mots, la langue est pleine de mystère

1. “Défunt” et “fonctionnaire”

Du latin functus, “accomplissement”, on a tiré en français le mot “fonction”. Jusque-là on pige le lien avec “fonctionnaire”, en gros celui qui “accomplit” la tâche administrative qu’on lui donne. Puis le dérivé defunctus a donné “défunt”, celui qui a accompli son destin. ET en même temps, le fonctionnaire est un peu une forme de défunt vivant non ? 

2. “Champ”, “champion”, et “champignon”, question de bataille.

Initialement un “champ” désignait un espace de bataille. Le mot “champion” signifiait donc le défenseur d’un champ, c’est à dire d’une cause. Le champion se gavait-il de champignons hallucinogènes ? Pas du tout. Le champi vient juste du latin campaniolus, “ce qui pousse dans les champs”

3. “Chiffre” et “zéro”, qu’on en finisse avec les chiffres romains

Vous le savez (enfin on espère), le zéro nous vient de nos copains arabes, parce qu’avec les chiffres romains faut dire qu’on galérait sévère pour la déclaration d’impôts au mois de mai. Or, zéro en arabe se disait sifr (qui voulait dire “le vide”). De sifr on est passé à cifra puis zefiro en italien et enfin “zéro” désignant une valeur nulle. Du coup, on a gardé “chiffres” (de cifra) pour nommer ces signes. AH on rigole moins maintenant ?