Gestion des jeunes apprenants en classe pour les nouveaux enseignants - Lettres et langue française Gestion des jeunes apprenants en classe pour les nouveaux enseignants

Gestion des jeunes apprenants en classe pour les nouveaux enseignants

           

GESTION DU GROUPE-CLASSE
Savoir gérer une classe est une compétence professionnelle qui s’acquiert. Elle nécessite à la fois, un travail sur soi et une réflexion approfondie sur sa mission d’enseignement.


La notion de « gestion du groupe » renvoie à la notion de discipline donc à celle de sanctions qui renvoient le maître à lui-même et provoque chez celui-ci un malaise lorsqu’il n’y arrive pas !

En effet, pourquoi certains maîtres débutants s’imposent-ils d’emblée à la classe et d’autres non ? …..La réponse à cette question est souvent difficile.

Ce dont il faut être convaincu au départ : 

➤ C’est dans la façon dont nous allons gérer les premières heures de classe (importance des premières minutes) que nous nous imposerons comme référent digne de confiance et de respect (ou non). 
➤ L’adulte dans la classe doit apporter sécurité aux élèves donc être garant de la loi. 
➤ Avoir un regard a priori positif sur les élèves induit souvent un comportement positif de leur part (effet Pygmalion). 
➤ Le respect appelle le respect. La meilleure façon de se faire respecter des élèves est de les respecter soi-même. 

Attention aux propos tenus ou écrits en classe (« C’est encore toi, ça ne m’étonne pas ! ») et aux annotations sur les cahiers (« Tu n’as pas réfléchi, c’est n’importe quoi ! TB ! Mal, sale, travail peu soigné ). Ce sont des jugements de valeurs, souvent perçus comme injustes car non fondés, non reposant sur des critères non explicités . Ils entraînent révolte, colère et incivilités. 

Réfléchir à une démarche et des formes d’évaluation qui ciblent les compétences et le travail réalisé, expliciter les critères de réalisation et de réussite 

➤ Pour plagier un célèbre pédagogue, c’est en organisant le travail que l’on organise la discipline, donc programmations et progressions, préparations et différenciation pédagogiques sont nécessaires 

Quelques principes et attitudes fondamentales

Qu'on le veuille ou non, l'enseignant est un modèle pour ses élèves et sa personnalité marque sa pédagogie.
Aussi la tenue vestimentaire et l’attitude physique que vous adoptez ont une grande importance.
Pour éviter une position délicate, il existe un certain nombre de règles sont à respecter et de conduites à observer dans différents domaines.
A. Respecter la personne : viser les actes et les actions , s’interdire les propos humiliants sur les élèves en leur présence ou devant des collègues.
B. Ne jamais porter de jugements définitifs à partir d'impressions, se référer à des faits observables, utiliser des outils et des techniques de distanciation
C. Veiller au respect des règles imposées aux élèves : Eviter de : vous balancer sur une chaise, arriver en retard, mâcher du chewing-gum, oublier de corriger, ne pas ranger votre bureau…
D.  Eviter les injustices : expliciter les règles et les sanctions – travailler sur la loi et les règles, les droits et les devoirs de chaque acteur de l’école
E.   Raisonner en terme de fonction, de rôle et de statut
F.    Penser en terme de finalité, d’objectifs et de compétences
G.  Mettre en place des projets porteur de sens et de motivation pour soutenir les activités d’apprentissage
H. Mettre en place une démarche d’évaluation formatrice : identifier la nature des erreurs, expliciter et différencier les critères de réalisation des critères de réussites, identifier les éléments liés à la personne( disponibilité, attention) , les distinguer des critères liés à la tâche (difficulté et nombre d’erreurs)
I.   Parler un langage adéquat: s'attacher à prononcer des phrases correctement construites avec un lexique adapté clair et explicité
J.   Respecter une stricte neutralité politique et religieuse
K. Respecter la législation anti-tabac : il est interdit de fumer dans les écoles.
L.   Ne pas utiliser son téléphone portable en présence des élèves