Comment décrire une image en français facilement - Des conseils et du vocabulaire


Décrire une image


Introduction

En cours de français, on est vite confronté au type d’exercice suivant : décrire et analyser une image. Nous avons réuni ici des explications, des conseils et des listes de vocabulaire pour vous aider dans cet exercice. Vous verrez, décrire une image, c’est plutôt amusant !

Méthode

Identifier l’image

Avant toute chose, il est important de bien identifier l’image et de trouver les informations relatives au document lui-même avant de commencer la description. Pour cela, il faut répondre aux questions suivantes (dans la mesure du possible) :
  • Qui est l’auteur de l’image ?
  • Quel est le titre de l’image ?
  • Quelle est la date de création ou de parution ?
  • Quelle est la nature de l’image : photographie, dessin, œuvre d’art, etc. ? Et si possible, quelle est la technique employée (noir et blanc, couleurs, peinture à l’huile, aquarelle, etc.) ?
  • S’il s’agit d’une œuvre d’art : où est-elle conservée ? S’il s’agit d’une photographie : où a-t-elle été publiée (pays, titre du journal, du livre…) ?
  • L’image a-t-elle été modifiée, recadrée ? Quel est le format original ?
Ces premières indications sont importantes et jouent un grand rôle dans l’analyse et l’interprétation. En effet, l’image a peut-être un caractère politique (date, publication dans un journal…), symbolique (courant artistique) ou bien simplement documentaire. Il est donc utile, et même nécessaire, de bien identifier la nature de l’image.

Les différents types d’image

Voici une liste non exhaustive des différentes sortes d’image auxquelles on peut avoir affaire lors de cet exercice :
  • Un tableau
  • Un dessin
  • Une caricature (un dessin satirique, un dessin de presse)
  • Une photographie
  • Une illustration
  • Un graphique (un diagramme circulaire, un diagramme en bâtons…)
  • Une scène de film
  • Une affiche (une publicité)
  • Une carte
  • Une case ou un bandeau de bande dessinée

Décrire l’image

Dans un second temps, vous pouvez vous concentrer sur ce que vous voyez et décrire l’image. Mais attention, il faut organiser un peu son texte pour ne pas partir dans tous les sens.
  • Commencez par le plus simple : où se situe la scène ? Ou bien : qu’est-ce qui attire l’attention dès le premier coup d’œil ?
  • Situez ensuite ce que vous voyez dans l’espace : au premier plan, au second plan, à l’arrière-plan, au milieu, en haut, en bas, à gauche, à droite…
  • Concentrez-vous ensuite sur ce qui est représenté pour faire une description plus en détail :
    - des personnages : Qui sont-ils ? Sont-ils connus ? Que font-ils ? Parlent-ils entre eux ?
    - des animaux : Que font-ils ?
    - des objets : Comment sont-ils ?
    - un paysage : De quel type ? Comment est la lumière ? Quelle heure peut-il bien être ?
    - un symbole : Comment est-il ? Que représente-t-il ?
    - une scène historique : Comment sont placés les personnages ? Y a-t-il des symboles ?
    - un événement connu
On essaie, le plus souvent, de partir d’une vue d’ensemble pour affiner de plus en plus la description en observant les détails. Attention, il ne faut pas exprimer d’opinion personnelle dans cette partie, elle doit être rédigée le plus objectivement possible.
Cette description vous permet de bien comprendre le sujet, le thème principal de l’image : thème politique, religieux, historique… et vous donne déjà des idées pour la rédaction de la troisième partie.
Essayez de varier le vocabulaire tout au long de la description. Pour présenter les différents éléments, vous pouvez employer, entre autres, les tournures suivantes :
  • il s’agit de
  • la scène se passe à/en
  • … est représenté/se trouve au premier plan
  • on observe/on distingue/on peut voir/on remarque
  • il y a
  • on peut identifier/on peut supposer

Interpréter l’image

En dernier lieu, vous devez fournir une analyse personnelle de l’image. Grâce à la description détaillée, vous avez maintenant toutes les clés en main. Mais attention, il ne s’agit pas de répéter la description !
Dans cette partie, il vous faut exprimer votre opinion : à quoi cette image vous fait-elle penser, qu’éveille-t-elle comme sentiments en vous ? Ces sentiments sont-ils plutôt positifs (curiosité, bien-être, envie d’évasion, rire…), négatifs (colère, tristesse, dégoût…) ou neutres ? Essayez de décrire ce que l’image transmet, en matière de sentiments mais aussi d’informations.
L’image veut-elle provoquer une réflexion sur un thème particulier ? Par quels moyens ? Essayez de comprendre comment l’image « fonctionne », comment elle provoque telle ou telle pensée, tel ou tel sentiment.
Donnez votre avis : quel est le but de l’auteur de l’image ? Que veut-il nous montrer ? Trouvez une ligne directrice et exposez vos idées clairement. N’hésitez pas à employer des tournures à la première personne : je remarque que, à mon avis, selon moi… mais aussi à exposer des hypothèses : je pense que l’auteur veut nous montrer que…
À partir du niveau B2 d’apprentissage du français, on essaie d’employer des tournures moins personnelles et de présenter son analyse de façon un peu plus neutre (voir les exemples).
Dans cette partie, pensez à faire usage de toutes vos connaissances : le contexte historique, économique, artistique, géographique, la biographie de l’auteur… sont autant d’éléments importants pour analyser une image. C’est souvent en replaçant l’image dans son contexte que l’on comprend sa « fonction », le message qu’elle veut faire passer.

Info

Cette manière assez subjective d’interpréter une image ne conviendra pas s’il s’agit d’une carte ou d’un graphique. Dans ce cas, il faut présenter les conclusions auxquelles on aboutit après avoir décrit l’image et parler du thème ou du fait que l’image illustre, par exemple : les activités préférées des Français pendant leur temps libre ou bien les flux migratoires en Europe. Ce type d’exercice requiert beaucoup de rigueur (voir l’exemple 2).

Conseil

Si vous voulez vous entraîner à décrire des œuvres d’art, allez donc faire un tour sur le site du Musée du Louvre. Vous y trouverez une section intitulée Œuvres à la loupe qui présente des analyses passionnantes d’œuvres célèbres exposées au Musée. N’hésitez pas à noter les mots et les tournures qui vous plaisent dans un carnet, vous pourrez ensuite vous entraîner à les employer dans vos propres textes.
De nombreux musées proposent une description de certaines de leurs œuvres sur Internet : le Musée d’Orsay, le Musée des Beaux-Arts de Bordeaux, le Palais des Beaux-Arts de Lille, etc.