Majuscule ou minuscule : maîtrisez une fois pour toutes leurs règles !

Faut-il écrire « Fête de la Musique » ou « fête de la Musique » ? un « Français » ou un « français » ? « Conseil régional » ou « conseil régional » ? La typographie française répond à des règles très strictes. 
Majuscule ou minuscule, voilà un choix bien cornélien! À y regarder les titres de presse, courriels et autres petits et grands mots qui parcourent notre quotidien, il semblerait que notre français n'ait pas une, mais des milliers de règles typographiques. On retrouve ainsi parfois écrit les «Français» et «français», «l'est» et «l'Est», «le Conseil des ministres» mais «conseil régional», sans capitales. Quelles nuances entendre? Pourquoi ces mots et expressions ne répondent pas au même schème? Comment éviter de commettre l'impair? Le Figaro revient sur le bon usage des majuscules et minuscules grâce au précieux ouvrage 10 règles de français pour faire 99 % de fautes en moins de Jean-Joseph Julaud. Attention concentration!
● Pour la majuscule et le nom
Commençons par le commencement. Avec le nom, il n'est nul besoin de se casser la tête! Pour être correct, on mettra simplement une majuscule au «mot caractéristique», c'est-à-dire, le mot qui permettra au lecteur de le distinguer de l'ensemble nommé. Exemple: «La fête de la Musique.» La «musique» caractérise ici la «fête», on doit donc lui mettre une lettre capitale. Idem pour la «tour Eiffel», «le cimetière du Père-Lachaise» ou encore «l'île de la Réunion».
Attention: Lorsqu'une préposition lie deux noms, il est non seulement nécessaire de leur faire porter la majuscule mais il est obligatoire de les relier par des traits d'union. Exemple: «Ile-de-France».
● Pour la majuscule et l'adjectif
Ça se complique... Quelle différence par exemple entendre entre un «Français» et son homonyme «français»? Tout est dans la majuscule nous précise Jean-Joseph Julaud! Si vous décidez d'employer la capitale alors «Français» sera un nom propre. En revanche, si vous choisissez d'écrire «français» en minuscule, il faudra l'employer comme adjectif. Les deux usages corrects sont donc: «les Français» et «l'auteur français, le peintre français, l'enfant français».
Dans la plus grande majorité des cas, l'adjectif ne prendra pas de majuscule. On écrit ainsi: «l'Académie française» et le «Massif central». Toutefois, si l'adjectif se retrouve placé devant le nom, on lui donnera une capitale. Exemple: «la Seconde Guerre mondiale», «le Moyen Âge».
Attention: De la même façon que l'on met des majuscules aux noms liés entre eux par une préposition, il sera d'usage de mettre des capitales au nom et à l'adjectif unis par un tiret. Exemple: «Comédie-Française», «États-Unis»
En géographie, l'adjectif est sujet aux exceptions. Ainsi, s'il caractérise l'ensemble des mots auxquels ils se rapportent, il devra prendre une majuscule. Ce qui n'est pas le cas de son nom. Exemple: «la mer Noire», «le mont Blanc». Mais attention rebelote! Quand l'adjectif précise la partie du nom propre, il ne prendra alors aucune capitale. Exemple: «Asie centrale.»
Toutefois, -et nous pouvons enfin nous rassurer- il existe une règle pérenne! Lorsque les noms de villes sont reliés par des traits d'union, il sera toujours nécessaire de mettre des majuscules. Exemple: «La Roche-sur-Yon.»
Qu'en est-il de «l'Est» et de «l'est»? Rien de plus simple. Lorsqu'il sera question des points cardinaux, on écrira toujours «est», «ouest», «nord», «sud» en minuscule. Ainsi, note Jean-Joseph Julaud, lorsqu'on parlera des régions, il faudra par opposition, toujours mettre la majuscule. Exemple: «On attend des dégradations dans l'Ouest de la France.»
Et qu'en est-il enfin des institutions? Là aussi, place à la simplicité! Si ces établissements, ces organismes sont uniques dans le pays qui les abritent, ces derniers seront considérés comme des noms propres et devront ainsi, par voie de conséquence accorder la majuscule à leur premier mot. Idem pour l'adjectif, si ce dernier précède le nom.
Exemple: «Le Conseil des ministres» est unique en France, on lui donne une capitale. Idem pour «l'Assemblée nationale», «l'École normale supérieure». Le «conseil régional», en revanche, présent dans chaque région restera en minuscule. Idem pour la «mairie de Paris», puisqu'il existe une mairie dans chaque métropole.

Aucun commentaire