Enseigner est-il le plus beau métier du monde ?


Pensez-vous devenir enseignant de français par exemple ? La vérité est que ce métier n'est pas apprécié par tout le monde car c'est un métier difficile dans lequel la majorité n'est pas capable de le pratiquer efficacement. Il y a plusieurs avantages et inconvénients de l'enseignement. bien évidemment comme toute autre profession, il y a des aspects que vous considérez comme positifs et des aspects négatifs. Si vous envisagez d'enseigner, évaluez soigneusement les deux faces de l'enseignement. Prenez une décision en fonction de la façon dont vous allez gérer et répondre présent aux aspects négatifs de l'enseignement.

L'aspect positif 

1- Enseigner  vous donne la possibilité d'agir : 

En tant que professeur, vous avez l'opportunité d'être en première ligne pour faire une différence. Les jeunes d'aujourd'hui seront les leaders de demain. Les enseignants ont la possibilité d'avoir une influence profonde sur leurs élèves, contribuant ainsi à façonner notre avenir.

2L'enseignement  offre un bon calendrier : 

Par rapport aux autres métiers, l'enseignement offre un calendrier particulièrement bon. Vous avez souvent un congé prolongé de 2 à 3 fois pendant l'année scolaire et bien sûr, les pauses estivales. L'école est uniquement en session d'environ 8 h 00 à 16 h 00 tous les jours de semaine, ce qui vous permet de faire des soirées et des weekends pour faire d'autres choses.

3- L'enseignement  est un métier  flexible

Les enseignants sont une partie essentielle  de notre société. ce métier  sera toujours présent. Il peut y avoir beaucoup de concurrence pour un poste unique, mais si vous n'êtes pas limité à un domaine particulier, il est relativement facile de trouver un emploi d'enseignant pratiquement partout soit dans votre pays ou dans le monde entier.

L'aspect négatif 

1- Enseigner est un métier mal-évalué :

Les enseignants sont sous-évalués et méconnus par beaucoup de gens dans notre société. Il y a une perception que les enseignants se plaignent trop et ne deviennent des enseignants que parce qu'ils ne peuvent rien faire d'autre chose. 

2- L'enseignement  ne vous rendra jamais riche.

L'enseignement ne vous rendra pas riche. Les enseignants sont mal payés! Vous ne devriez pas entrer dans cette profession si l'argent vous intéresse. La plupart des enseignants travaillent maintenant dans les temps libres  / ou font un travail à temps partiel le soir pour compléter leur revenu d'enseignement. C'est une réalité étonnante lorsque de nombreux États offrent des salaires d'enseignants inférieurs.

3- la gestion de la classe.

La gestion de la classe et la discipline des élèves peuvent être accablantes parfois. Vous ne pouvez pas demander à chaque élève de vous aimer, ou ils vont profiter de vous. Au lieu de cela, vous devez exiger et respecter. soyez trip prudent avec vos élèves, il faut avoir une certaine expérience en pédagogieSi vous ne pouvez pas gérer la discipline dans votre classe, alors l'enseignement n'est pas le bon domaine pour vous.

Les statistiques selon laquelle les deux cinquièmes des enseignants quittent au cours des cinq premières années sont souvent vendue, même si personne ne semble sûr d'où cela vient. Mais de nouvelles recherches suggèrent qu'il y a une certaine vérité - beaucoup de ces formations pour être enseignants ont envisagé de partir et ne s'attendent pas à voir leur carrière dans la profession.

La plus grande raison pour laquelle  les nouveaux enseignants veulent partir est ;

La  charge  de travail et les grandes responsabilités.

Ce sont les raisons les plus citées pour envisager de quitter l'enseignement; De ceux qui avaient réfléchi, 76% ont affirmé que c'est la quantité de travail qui est le problème. C'était aussi un choix populaire pour les raisons pour lesquelles les gens n'aimaient pas enseigner: 87% ont déclaré que la charge de travail était la pire partie du travail. De plus, 53% disent qu'ils ont estimé qu'ils n'avaient pas suffisamment de temps pour réfléchir à leur pratique et 31% se sont plaints de l'écriture des rapports et des fiches pédagogiques.

Lorsqu'on leur a posé des questions sur l'équilibre travail-vie privée, 79% des jeunes recrues ont estimé qu'elles n'avaient pas tout à fait raison - avec 46% de travail en moyenne de six à dix heures au cours du week-end. Un 81% inquiétant des enseignants ont dit qu'ils n'avaient pas assez de temps pour participer aux loisirs et que 80% n'avaient pas assez de temps pour se détendre. Une amélioration de l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée impliquerait "moins de paperasserie inutile", a révélé l'enquête.

Aucun commentaire